L’Histoire du Projet

Bien que la photographie malienne ait prospéré et suscité un intérêt commercial, populaire et intellectuel dans ces dernières vingtaines d'années, l'accès aux archives des photographes a été limité et que les publications restent moins fréquentes. La plus-part des matériaux sont privés et ne sont pas catalogués et préservés de manière adéquate, ou bien accessibles au niveau international pour la recherche et l'éducation. L'intégrité physique de ces collections, reconditionnés dans des difficiles conditions climatiques est toujours sérieusement menacée. De plus, à cause de la valeur commerciale capitale des archives sur le marché mondial, ces matériaux font l’objet de mauvais traitement, de vol et d'exploitation.

À cet égard, les spécialistes des archives, les photographes et les étudiants travaillent avec l'Archive de Photographie Malienne basée à Bamako pour la préservation et la restauration, le nettoyage et la numérisation des collections d'archive au Mali. Ces efforts assurent la protection des matériaux originaux contre plus de dommage et de vol et promouvoir l'accessibilité mondiale à la recherche et à l'éducation sous la forme numérique de basse résolution accessible en ligne et à la Maison de la Photographie de Bamako.

Cette collection présente la photographie des photographes maliens de renommée locale et mondiale. L'ensemble de ces archives donne une présentation historique de l’atelier professionnel et des pratiques gouvernementales photographiques au Mali entre les années 1940 jusqu'aux années 1990 à Bamako, Ségou, et Mopti où la photographie s'est prospérée depuis les années 1950. Leurs œuvres retracent les changements et les réalités vécues dans les pratiques culturelles, de la production artistique, dans les tendances sociales et les réalités politiques du Mali en particulier et l’Afrique Occidentale Française en général. Ils sont à la fois emblématiques de leur époque et spécifiques aux innovations artistiques et uniques aux styles photographiques qu’ils ont créés. En conclusion, ces collections contiennent les négatifs originaux de format moyen (6x6cm) et de 35mm qui sont parmi les plus considérables, viables et nécessitent la conservation.

Parmi ces collections, nos critères de sélections ont porté sur les critères suivants :

- Les négatifs de format moyen en noir et blanc (les plus vieux et les mieux exposés au péril)

- Les sélections selon la carrière

- Les Meilleurs types en évitant la répétition de l’image

Ce projet provient des recherches que le Dr Keller mène sur l’histoire de la pratique photographique au Mali depuis 2002, en collaboration avec plus de 100 photographes et leurs familles qui ont partagé leurs préoccupations concernant la préservation physique, la documentation et la vulgarisation de leurs collections. En 2009, plusieurs photographes et dépositaires d'archives avaient adressé des lettres au Dr Keller pour appuyer ce projet. La première phase a été financée par le programme des archives en danger de la « British Library » en 2011 et la deuxième phase a été financée par le programme de préservation et d’accès de la « National Endowment for the Humanities (NEH)» en 2014.